Journebian · Passage à Sarge

fin 2004

Les versions de Debian se succédant à un rythme glaciaire, je décide de tester la version Sarge alors qu'elle est encore en test.

15 décembre 2004

Installation de Sarge sur un K6/200

À partir d'un CD-ROM d'installation réseau (netinst), l'installation s'est remarquablement bien déroulée moyennant quelques heures de patience (téléchargement ADSL + installation des paquets sur un K6) : tout a été automatiquement configuré, même le serveur X. La résolution par défaut était cependant un peu faible. Et le démarrage du noyau repose sur système d'autodétection dément (modules puis hotplug/udev il semble) qui prend 2 minutes. Et GNOME ou KDE dans 64 Mo de mémoire vive, ça va vraiment lentement. Et Nautilus plante pire qu'un Windows 95 jamais réinstallé. Mais autrement c'est pas mal.

Pour éviter un changement de version imprévu, reste à remplacer testing par sarge dans /etc/apt/sources.list.

16 décembre 2004

XDMCP

Il s'agit de faire en sorte que la fonction xdmchooser du XDM du PC sous Sarge trouve l'autre PC. On trouve dans /etc/X11/xdm/xdm-config :
! SECURITY: do not listen for XDMCP or Chooser requests
! Comment out this line if you want to manage X terminals with xdm
DisplayManager.requestPort: 0
Il n'y a donc qu'à commenter cette ligne. Le 3 février 2001, je l'avais commentée.

Seul petit problème, j'utilise GDM… La documentation de GDM indique bien que XDMCP est supporté. J'édite le fichier /etc/gdm/gdm.conf en indiquant Enable=true dans la section xdmcp et si la configuration est bien faite, ça doit marcher… Et ça marche.

NFS

Je compile un noyau sur le PC Woody avec les options supportant un serveur NFS. Reste à trouver quoi installer. Le paquet nfs-common semble clair, autrement il semble exister un choix entre nfs-kernel-server et nfs-user-server. Prudent, je prend ce dernier. Ce qui n'empêche pas un message d'installation délicieusement évasif : The statd daemon uses tcpwrappers to control access. To configure it, use program name "statd" in /etc/hosts.allow and /etc/hosts.deny.

17 décembre 2004

Impression à distance

J'avais oublié de noter la configuration pour imprimer à distance. Cette fois je le fais, voici mon /etc/printcap.

Optimiser Sarge

Le démarrage étant terriblement lent et le système utilisé au-delà de ses capacités, je vais essayer d'optimiser.

Noyau Debian

Le noyau n'offre sans doute pas beaucoup de possibilités d'optimisation, mais on fait ce qu'on sait faire…

Vu la stabilité hésitante du noyau 2.6, je suppose qu'il est préférable de compiler un noyau avec les patches Debian. En installant le paquet kernel-tree-2.6.8, je pense obtenir un arbre Debian. Ensuite, il suffit de suivre /usr/share/doc/kernel-source-2.6.8/debian.README.gz qui se trouve dans la documentation du paquet kernel-source-2.6.8. Il y a un paquet kernel-patch-debian-2.6.8 qui contient tout un tas de patches qui peuvent être appliqués automatiquement avec un mécanisme qu'on peut appeler patch_the_kernel. Il semble cependant que ce mécanisme applique des patches additionnels aux patches Debian « de base ». Rien qui ne me semble utile donc.

Le make xconfig avec Qt est joli. Heureusement, vu le nombre de bibliothèques qu'il a fallu installer. Joli mais par super au niveau interface utilisateur, enfin meilleur que la moyenne des logiciels libres cependant. Le problème est que je me retrouve avec un second 2.6.8, d'où un risque d'écrasement à l'installation, quoique le noyau installé par défaut s'appelle vmlinuz-2.6.8-1-386.

Un autre problème est qu'un noyau mince ne supporte pas les divers sous-systèmes lancés par Sarge. Le premier coupable de lenteur au démarrage est hotplug, mais c'est tout un sous-système. Ça utilise aussi udev, bref, plein de nouveautés du noyau Linux. Ça serait dommage de tout abîmer avant d'avoir étudié, même si en l'état le montage d'un disque USB n'est pas vraiment plus simple.

Désinstallations

18 décembre 2004

Xfce

Dans la lutte contre la lenteur, je m'attaque au bureau et installe Xfce 4.0.6. Joli petit environnement, même léger une fois qu'on remplace le gnome-terminal (quelle idée !) par rxvt.

Juste UN défaut : ce sont des fascistes du dialogue modal.

Et je vois que les brillants concepteurs de XMMS ont réussi à faire une interface encore plus illisible que le précédent. J'aurais pas cru que ce soit possible, il doivent être rédacteurs de petites lettres de contrats d'assurance au civil, ou quelque-chose… Enfin, y'a VideoLAN et mpg321.

Galeon est une belle encapsulation de Mozilla, surtout avec 64 Mo de RAM. Ça rend le vieux PC presque aussi agréable à utiliser que le neuf.

19 décembre 2004

Samba

Plus pour la curiosité que pour pouvoir imprimer et monter des lecteurs distants depuis Windows 95, j'installe Samba sur Woody. Il y a un peu de configuration à l'installation :

  1. Workgroup/Domain name (soit groupe de travail je suppose) ? BIERE
  2. Les clients récents utilise un mot de passe chiffré, est-ce le cas ? No, c'est depuis WinNT 4 SP3 le chiffrage.
  3. Démons normaux ou lancer par inetd ? inetd, pour ce que ça va être utile…
  4. Créer un fichier /etc/samba/smbpasswd pour les mots de passe cryptés ? No, il est idiot, je viens de dire « non ».

Et voilà, l'impression fonctionne sans rien configurer de plus sur Linux, superbe. Il a juste fallu installer le pilote d'imprimante sur Windows 95 puis rechercher l'imprimante sur le réseau (installée par défaut pour le port parallèle par le setup.exe du pilote). Avant j'avais ajouté le nom du PC Linux dans C:\Windows\HOSTS, mais ce n'est sans doute pas utile.

De même je peux accéder à mon répertoire Linux depuis Windows. Windows a cependant un peu de peine à trouver ce qu'il y a sur le réseau. C'est peut-être dû au fait que je lance les services de Samba par inetd. Il y a aussi une configuration lm announce = Auto qui me joue peut-être des tours, ayant lu que Windows 95 a besoin de ceci. Enfin, avec un peu de patience j'arrive à tout détecter avec Windows, et après avoir été détecté une fois, le serveur est redétecté immédiatement par Windows 95, même après avoir redémarré ce dernier.

20 juin 2005

Woody mis à jour en Sarge

Le 6 juin 2005, Sarge est enfin devenue la version stable de Debian. Jusque là je compilais from scratch les logiciels récents dont j'avais besoin (GCC 3.4, Apache 2) ou je prenais les binaires à la source (Mozilla 1.7.8, NEdit 5.4) ou je laissais tomber (The GIMP 2.2, OpenOffice). J'ai seulement utilisé des paquets « étrangers » pour VLC. Grâce à Sarge ça va pouvoir changer. D'après les notes de publication de Sarge, la mise à jour devrait se fait assez facilement :

  1. passage en console sous root ;
  2. dpkg --audit (OK) ;
  3. aptitude search "~ahold" | grep "^.h" (OK) ;
  4. remplacer woody par sarge dans /etc/apt/sources.list ;
  5. mount -o remount,rw /usr ;
  6. apt-get update ;
  7. aptitude install aptitude ;
  8. aptitude install doc-base ;
  9. aptitude -f --with-recommends dist-upgrade ;
  10. lire /usr/share/doc/xfree86-common/README.Debian-upgrade.gz.

Après, si ça marche, il restera encore à mettre à jour le noyau Linux. Mais d'abord, j'essayerai de remplacer la carte graphique Radeon 7000 par une Matrox G550.

3 juillet 2005

La mise à jour s'est pas trop mal déroulée. Bêtement, j'ai remarqué en la lançant, que je n'avais pas dans mon sources.list les lignes nécessaires. Alors j'ai mis (sans originalité) :

deb http://http.us.debian.org/debian sarge main contrib non-free
deb http://non-us.debian.org/debian-non-US sarge/non-US main contrib non-free
deb http://security.debian.org/ sarge/updates main contrib non-free
deb-src http://http.us.debian.org/debian sarge main contrib non-free
deb-src http://non-us.debian.org/debian-non-US sarge/non-US main contrib non-free

Ensuite ça s'est apparemment déroulé sans problème notable.

Mauvaises surprises après l'installation

FVWM

Ma configuration de FVWM a été remplacée par une configuration par défaut un peu simplète (pas de Pager, menu par défaut, décors des fenêtres, etc.). Heureusement mes changements à la configuration ont été conservés dans /etc/X11/fvwm/init-restart.hook.dpkg-old et system.fvwm2rc.dpkg-old. Bizarrement, il n'y a aucun fichier de remplacement. Il m'a suffit de renommer ces deux fichiers sans le .dpkg-old pour retrouver ma configuration. Ce n'est cependant peut-être pas la méthode la plus propre de configurer FVWM. D'ailleurs je me demande encore quelle configuration FVWM chargeait avant que je ne recrée un system.fvwm2rc.

error_code 2 request_code 45 minor_code 0

Sous ce titre barbare se cache un problème de polices qui fait rien moins que planter Mozilla ou xfontsel au démarrage !

xfontsel 
X Error of failed request:  BadValue (integer parameter out of range for operation)
  Major opcode of failed request:  45 (X_OpenFont)
  Value in failed request:  0x1a0000d
  Serial number of failed request:  32
  Current serial number in output stream:  33

Je peux régler le problème (dans un premier temps) en retirant les polices TrueType (grâce à une explication trouvée dans http://www.linuxquestions.org/questions/showthread.php?s=&threadid=77536&perpage=15&highlight=font&pagenumber=1) :

xset -fp /usr/X11R6/lib/X11/fonts/TrueType
xset -fp /usr/local/share/fonts/TrueType
xset fp rehash

C'est en fait un problème uniquement causé par /usr/X11R6/lib/X11/fonts/TrueType, un répertoire qui contient des données sur les polices TrueType de Microsoft. Je commente la ligne correspondante dans /etc/X11/XF86Config-4 en attendant.

4 juillet 2005

Fonte de XClock

XClock a été récrit pour utiliser Fontconfig et ne supporte plus le traditionnel paramètre -fn de la XLib. Il faut utiliser -fa à la place en utilisant la syntaxe de sélection de fonte donnée par /usr/share/doc/fontconfig/fontconfig-user.html :
-fa families-point sizes:name1=values1:name2=values2, comme -fa fixed-8:antialias=0.

Bonnes surprises

Mozilla ne prend plus des centaines de mégaoctets de mémoire vive. D'ailleurs je peux utiliser la version fournie par Debian tout en étant à jour. De même pour NEdit, Valgrind et VLC. Deux des trois serveurs que j'avais configurés pour NTP dans /etc/default/ntpdate ne semblent plus exister. Au démarrage je reçois un message Error: Name or service not known. Mais il semble qu'il existe désormais un service plus fiable géré par http://www.pool.ntp.org/. J'ai simplement effacé /etc/default/ntpdate et ça suffit.

Pour pouvoir lire les messages de démarrage qui défilent trop vite sur la console, j'ai activé bootlogd dans /etc/default/bootlogd. Je peux maintenant tranquillement observer mes messages de démarrage. Il reste manifestement quelques pépins imprévus de montage.

7 juillet 2005

Menu du gestionnaire de fenêtres

Pour modifier le menu d'un utilisateur, il semble qu'il existe une méthode générale effective sur tous les gestionnaires de fenêtre, décrite dans /usr/share/doc/menu/html/index.html. Mais cette méthode me crée un menu en français où les caractères non ASCII ne passent pas, petit problème de localisation à régler à l'occasion…

De toute façon, je n'utilise que FVWM et rien n'indique que la modification que je veuille faire ait un sens avec une autre interface, donc je ne modifie que le menu de FVWM en créant un fichier ~/.fvwm/main-menu.hook contenant :

AddToMenu "/Debian" "&Mozilla" Exec exec mozilla
AddToMenu "/Debian" "&Rxvt" Exec exec rxvt
8 juillet 2005

Fonte de NEdit

Sur Sarge, la fonte des menus de NEdit est une police Courier trop grande. J'ai trouvé quelques pages Web relatant des problèmes avec les fontes de l'interface de NEdit. Finalement j'arrive à spécifier la police à utiliser en lançant NEdit ainsi : nedit -xrm '*fontList: -adobe-helvetica-medium-r-normal--14-*-*-*-*-iso8859-1'

9 juillet 2005

W3M

Wow, ça change de Lynx !

Mozilla et TrueType

J'ai découvert un vieux fichier /usr/X11R6/lib/X11/fonts/TrueType/.mozilla_font_summary.ndb. C'est bizarre, il ne devrait cependant pas être ce qui plante xfontsel.

/etc/hosts.allow

Je restreinds (un peu) l'accès à mon PC principal en ajoutant deux lignes à /etc/hosts.allow :

portmap    192.168.1.2
statd   192.168.1.2

Oups, j'avais oublié les deux-points. Six mois pour m'en rendre compte, pourtant /var/log/syslog était plein d'avertissements, pas bon… Enfin, c'est réparé.

portmap : 192.168.1.2
statd   : 192.168.1.2
27 juillet 2005

Résolution d'écran par DDC

La taille de certaines fontes (XClock, GDM) dépend de la résolution de l'écran. Grâce au protocole DDC, XFree86 calcule automatiquement que la résolution est de 99×101 dpi (1600×1200 pixels sur un écran de 411×302 millimètres, informations données par xdyinfo où et le log de XFree86). Mais si l'écran n'est pas allumé au lancement de XFrre86, alors une résolution par défaut de 75×75 dpi est utilisée, d'où des fontes trop petites.

Compression MP3

J'ai essayé de compresser au maximum « supportable » des MP3. La commande suivante a donné d'assez bons résultats :
for f in *.wav ; do lame -h --vbr-old -V 8 --nohist "$f" "${f%.wav}.mp3"; done
Ça fonctionne aussi pour recompresser les MP3, mais les étiquettes ID3 sont perdues. J'ai trouvé une commande qui recopie à peu près les étiquettes :
for f in *.mp3; do id3ren -copytagfrom="$f" -copyall -tagonly -quick "dest/$f" ;done
Ces commandes ont une manie anti-Unix à afficher par défaut plein de texte lorsque tout va bien. C'est un peu pénible pour suivre le bon déroulement des opérations.

1er août 2005

Écrire sur un compte par Samba

Lorsque j'avais installé Samba, je n'avais sans doute pas testé l'écriture sur le serveur. En tout cas aujourd'hui, ça ne marchait pas :

[2005/08/01 16:18:53, 0] auth/pampass.c:smb_pam_passcheck(810)
  smb_pam_passcheck: PAM: smb_pam_auth failed - Rejecting User marc !

J'ai longtemps décrypté ce message comme signifiant qu'il s'agissait d'un problème de mot de passe mal transmis, mais en fait le problème a été résolu en ajoutant writable = yes dans la section [homes] de /etc/samba/smb.conf.

8 août 2005

Matrox G550

Aujourd'hui je remplace ma Radeon 7000 par une Matrox G550. Mais d'abord un peu d'ordre dans mon XF86Config-4. Pour une fois, je l'ai créé en suivant les procédures Debian : D'abord dpkg-reconfigure xserver-xfree86 pour entrer les données sur mon matériel, ensuite dexconf pour mettre à jour /etc/X11/XF86Config-4. Ça me donne un fichier assez propre, et en plus qui fonctionne. Je « dois » cependant ajouter une ligne à la main pour les polices TrueType dans /usr/local/share/fonts/TrueType.

Après cela, remplacer la Radeon par la Matrox est très simple, il suffit de rappeler dpkg-reconfigure xserver-xfree86 avec mga au lieu de radeon. Un coup de dexconf, suppression de la "Default mouse", ajout de Option "AGPMode" "4" et j'obtiens un XF86Config-4 pour la G550 propre et court. Je suis étonné que je continue à avoir accès aux polices TrueType sans indiquer le répertoire avec FontPath. Cela doit être donné dans un autre fichier de configuration…

Fontconfig

Entre le serveur XFree86, la bibliothèque FreeType, Xft, le serveur xfs, Pango, Defoma, et fontconfig, je m'y perds un peu. Donc en gros :

16 août 2005

FVWM et UTF-8

J'ai partiellement résolu les problèmes d'affichage de caractères non ASCII avec FVWM. En donnant -adobe-helvetica-bold-r-*-*-12-*-*-*-*-*-iso10646-1 au lieu de -adobe-helvetica-bold-r-*-*-12-* dans les règlages de /etc/X11/fvwm/system.fvwm2rc, les caractères accentués, y compris des caractères non Latin-1 comme š ou Œ, s'affichent. En revanche aucun succès avec le japonais, le russe, etc. Peut-être ne sont-ils simplement pas dans la police ? Le plus simple est d'attendre la prochaine version de FVWM qui est paraît-il complètement internationalisée avec support d'anti-crénelage des fontes.

27 décembre 2005

PATH et /usr/local

Suite à un échange de courriers avec le GULL qui m'a rappelé la bonne façon de faire, j'ai corrigé ma façon d'installer les applications dans /usr/local. Au lieu d'allonger PATH dans /etc/gdm/gdm.conf je crée des liens symboliques dans /usr/local/bin vers chaque exécutable que je veux lancer. Pour l'instant, je n'ai pas eu besoin de créer des wrappers.

5 janvier 2006

Installation d'un scanner Canon LiDE 60

J'essaie de configurer SANE pour utiliser un scanner USB. Scanner branché, j'installe xsane avec Aptitude puis lance xsane : Aucun périphérique disponible. À tout hasard je m'ajoute au groupe scanner (et relance la session X) : pas mieux. Mauvais signe (?), lsmod ne liste pas le module scanner.o et dmesg indique :


hub.c: new USB device 00:1d.0-1, assigned address 2
usb.c: USB device 2 (vend/prod 0x4a9/0x221c) is not claimed by any active driver.

Bon, de toute façon il faudrait le backend sane-genesys qui a besoin de la libusb-0.1.6 (0.1 sur Sarge) et probablement d'un noyau 2.6. Je laisse donc tomber.

Noyau 2.6 à 2.4

J'ai mis un noyau 2.4.32 à mon vieux PC sur lequel j'avais installé Sarge en 2.6. Une seule compilation a suffit, avec ce .config improvisé pour l'occcasion. Il a fallu régler XFree86 car j'utilise à nouveau un souris MouseMan sur /dev/ttyS0 au lieu d'une souris USB et il semble que le son basé sur ALSA ne fonctionne pas. Et au démarrage, Le HAL détecte le noyau <2.6 et refuse de démarrer. Autrement, tout a l'air bien, même NFS.

Heureusement que dpkg a lancé GRUB, car je ne me souviens pas comment il fonctionne.

6 janvier 2006

Extraire un morceau de CD

Pas forcément le plus efficace, mais ça marche™ :

cdparanoia 1-2
Extrait les deux premiers morceaux d'un CD audio dans cdda.wav.
audacity&
Audacity est un éditeur de son avec GUI, copier-coller, volume, fondu, export WAV ou MP3 en indiquant l'emplacement de libmp3lame.so, etc.
sox extrait.wav -c 1 extrait.mono.wav
Pour convertir en mono, n'ayant pas trouvé comment faire avec Audacity.

Nokia Communicator 9300

Je pensais pouvoir monter mon Nokia Communicator 9300 (sous Symbian) comme un disque USB, mais ça a l'air bien plus compliqué ! Un logiciel appelé P3nfs a été écrit spécialement pour ça. Ces téléphones ne communiquent qu'avec un protocole propriétaire, je me suis d'ailleurs déjà énervé une heure sur Windows avec la fichue saleté d'application qui remplace l'explorateur. Debian a un paquet p3nfs mais il semble évidemment trop ancien pour mon téléphone pourtant pas bien récent.

Configuration de serveur

J'avais installé une Sarge neuve et complète sur yok-yok (K6/200, 64 Mo). GNOME et KDE sont inutilisables dans 64 Mo et même Xfce est trop à l'étroit. Comme d'habitude, point de salut hors de FVWM ! Mais je laisse ce fatras de bureaux qui viennent avec Sarge et je désactive simplement le chargement de GDM, ainsi ça me donne un bon vieux serveur Debian stable. D'après le premier résultat Google, Debian est conçu pour laisser l'administrateur mettre ce qu'il veut dans les runlevel 2 à 5, donc : rm /etc/rc2.d/S99gdm et voilà. Je désinstalle encore le noyau 2.6.10 que j'avais essayé de customiser mais sans arriver à inclure tout ce que Sarge utilise (notamment une question de capabilities).

Samba et Windows XP

Samba fonctionne bien pour mes clients Windows 95, mais erreur 1240 depuis Windows XP. Ce problème est dû au chiffrage des mots de passe fait par Windows XP mais pas par Samba pour pouvoir communiquer avec les vieux clients. Tant pis pour Windows 95, je sécurise Samba et net use * \\kameha\marc connecte le lecteur Z:.

Avec Windows XP, je n'arrive pas à explorer le workgroup, mais d'après cette page, il semble que c'est une question de sécurité normale depuis le SP2.

Utiliser le Nokia 9300 comme modem

Je n'ai pas encore fait l'essai avec Linux, mais sur Windows XP, ça semble fonctionner (mais tellement lentement que je ne suis pas certain, seul ma home est passée). Rien à faire sur le modem (auto-configuré par SMS), si ce n'est le brancher par USB. Sur Windows, j'ai dû créer une nouvelle connexion modem (le modem Nokia 9300 était déjà installé) avec les paramètres pris du point d'accès Orange CSD auto-configuré sur le Nokia :

Un peu enneuyeuse cette histoire de proxy, si fait plus penser à une connexion WAP qu'à du véritable Internet. Je ressayerai peut-être depuis un lieu couvert par le GPRS.


Powered by W2ML © 2004, 2005, 2006 Marc Mongenet Creative Commons License
Ce document est disponible selon les termes de la Creative Commons Attribution 2.5 License.
Dernière mise à jour et validation le ...